« N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde aura changé lorsqu’ils seront grands."M.M

16 novembre 2012

Les Maths: Comptage, dénombrement et représentation chiffres/nombres.


  • Qu’est-ce que compter ?
Compter, c’est savoir réciter la comptine numérique, dansl’ ordre, sans se tromper. C'est aussi savoir associer un numéro à un objet dans l'ordre de la comptine, sans se tromper en le pointant du doigt ou du regard. 
En gros "compter = numéroter"

- Mélia, par exemple, sait compter jusqu’à 15. 
C’est à direqu’elle est capable de réciter la comptine numérique jusqu’à 15 sans erreur.
Et est aussi capable de compter en pointant du doigt les objets, jusqu'à 15.

- Ilhan lui, sait compter jusqu’à 3…
Il pourrait compter jusqu'à 6 mais comme la plupart desenfants de son âge voire + grands, il « oublie » le 4: 1, 2, 3, 5, 6^^.
Mais il ne sait pas encore associer un "numéro" à un objet lorsqu'on le pointe du doigt, par exemple.


  • Qu’est-ce que dénombrer ?
Dénombrer, c’est savoir associer un nombre/un mot à unequantité. C’est à dire savoir dire combien il y a d’objets dans un ensemble.

- Mélia, par exemple, sait dénombrer au moins jusqu’à 9(peut-être + mais on n’a pas encore testé...On y va progressivement ;)). 
C’est à dire qu’elle sait compterles objets en les pointant du doigt, sans en oublier, ni compter 2 fois le mêmeobjet, ni se tromper dans la comptine numérique. Et elle est capable de répondre à la question: "Combien il y en a?".
Et elle sait aussi me donner le nombre d'objets que je lui demande…
Elle a donc compris qu’un nombre = une quantité.

- Ilhan, lui, ne sait pas encore dénombrer (normal, à son âge^^) . 
Il n’est pas encorecapable de compter en me montrant les objets du doigt…Et n’est pas encorecapable non plus de me donner un nombre d'objet précis.

Aussi, savoir compter ne veut pas dire savoir dénombrer.



Pour apprendre à compter et dénombrer ainsi que reconnaitre l’écriture du chiffre/nombre, j'ai mis diverses activités en place:

- Une frise numérique (de 0 à 31) est accrochée au mur du salon.

Grâce à celle-ci, on peut:
  • Se représenter la comptine par les symboles que sont les chiffres.
  • Associer un mot (oral) à une écriture du chiffre (un symbole).
  • Déterminer l’écriture (symbole) d'un chiffre encore inconnu. (Exemple: Un ensemble contient 6 éléments...Mélia sait ce que représente 6 mais ne sait pas comment s’écrit ce nombre/comment le retrouver parmi les chiffres proposés...Elle va alors à la frise et cherche le symbole qui lui correspond en reprenant la comptine à partir de 0 ou 1 et en pointant les chiffres du doigt...Elle voit alors ce qu'est le 6 et peut venir le retrouver dans le lot proposé).
  • Associer un nombre à une quantité (constellations, doigts, points...). (je suis entrain de faire les étiquettes).

- Nous utilisons aussi beaucoup de matériel Montessori pour les mathématiques.
    • Les chiffres rugueux, qui permettent à l’enfant d’associer un chiffre à sa représentation écrite (leçon en 3 temps, dont je vous parlerai plus tard) et d'apprendre à l'écrire(forme, sens du tracé....).
    chiffres rugueux faits maison
    • Les perles colorées et leur support chiffré. Un matériel que j'aime beaucoup utiliser. Il permet à l'enfant d'associer une quantité à un nombre, de commencer à travailler les grandeurs (plus petit que, plus grand que, égal à...).
    le but de l'exercice, ici, consistait à compter les perles, à trouver le chiffre qui correspondait à l'aide des couleurs (pour ceux que Mélia ne connait pas encore) et à les placer sur le bon chiffre rugueux. 
    • Les barres rouges et bleues, qui permettent à l'enfant d'apprendre la numération et le dénombrement de 1 à 10...ainsi que de se rendre compte des grandeurs (1 est plus petit que 2...). Nous n'avons pas encore utilisé ce matériel. Je pense le présenter à Mélia, une fois la représentation écrite des chiffres de 0 à 10 acquises.


    Notez que je n'ai aucune formation Montessori. J'utilise ce matériel parce qu'il me plaît. Il est possible que je ne l'utilise pas de la bonne manière...

        - J'ai réalisé quelques petites choses pour qu'apprendre ressemble encore + à un jeu...:-D, dont les suivantes:
        • Une fleur à compter...Une fleur avec 6 pétales (pour le moment) allant de 0 à 5. 

        • Une boite à chiffres: Il s'agit d'une boite à thé (9 compartiments) dans laquelle j'ai placé les chiffres, l’écriture des chiffres en majuscule, des jetons, les doigts, les dés...

        • Une activité de dénombrement/reconnaissance des chiffres avec des images de Minnie collées et plastifiées. 

        • Des cartes avec différentes représentations des nombres...





        - Nous avons aussi beaucoup de jeux pour travailler les maths...dont des puzzles en bois, des jeux de cartes, ainsi que pas mal de cahiers d'activités sur le sujet...



        Je trouve très intéressant cette diversité dans le matériel et les supports...
        Lorsque Mélia semble ne pas accrocher sur une activité, il suffit de proposer la même chose d'une autre manière et ça passe tout seul!
        Quant à moi, j'aime beaucoup proposer des activités toujours différentes (même si c'est pour faire le même exercice!). Toujours dans la bonne humeur et sous forme de jeu...

        Apprendre, chez nous, est vraiment un plaisir!!...Je me répète mais c'est important de le dire!




        Aucun commentaire:

        Enregistrer un commentaire

        Caroline NonSco. Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.

        © La petite vie d'Ilhan et Mélia (ou la vie sans école), AllRightsReserved.

        Designed by ScreenWritersArena